L’époque médiévale, période de floraison

Côté histoire

Vue de nuit sur le palais épiscopal et la cathédrale de Laon

Une ère propice à la construction, allant des remparts aux fondations religieuses...

Après les évènements de 1112, la cathédrale est reconstruite, les travaux s’échelonnant de 1155 à 1235.

À cette époque également, à l’ouest du bourg, une petite église, dédiée à Saint Martin, est accordée à l’ordre des Prémontrés. L’abbaye Saint Martin deviendra l’une des plus riches de l’ordre qui essaimera dans l’Europe entière.

Les communautés religieuses sont alors très nombreuses : on y trouve les Chevaliers de l’Ordre du Temple (qui s’établissent en 1123), ou encore les Cordeliers (1254).

Au milieu du XIVème siècle, on peut voir sur le sommet de la montagne, 39 églises et 17 chapelles ou oratoires.

À partir de 1345, la population de Laon ne cessera de décroître. Cette année voit une première épidémie s’abattre sur la ville, puis en 1348 la peste décime près du tiers de la population.

Le pays subira dans la foulée les ravages de la Guerre de Cent Ans, pendant laquelle les Anglais investissent l’Abbaye Saint Vincent en 1359 et l’incendient pour la seconde fois dans son histoire.