Les souterrains

Photo de l'ancien silo à grains situé dans les souterrains de la citadelle de Laon © OT Pays de Laon

Que ce soit à Laon même, ou à 15 km plus au sud, le Laonnois regorge de cavités souterraines, dont plusieurs sont accessibles au public. Prêts pour la descente ?

Mais pourquoi en trouve-t-on en si grand nombre ? Cela est dû à la nature du sous-sol de ces lieux, composé de pierre calcaire , un matériau très tendre, ce qui en facilita très tôt leur exploitation.
Car la plupart de ces galeries sont artificielles, et ont été créées par l’homme : dans les environs, on leur donne le nom de creuttes - un ancien terme picard signifiant grottes – et on peut en arpenter certaines d’entre elles qui sont ouvertes à la visite.

Mais n’ayez crainte, il ne vous sera demandé aucune expérience en spéléologie ! Car ces mondes mystérieux et envoûtants se sont laissé amadouer, et c’est en compagnie d’un guide que l’on pénètre leurs profondeurs !

Ainsi, à Laon , c’est à un véritable voyage dans le temps que vous invite la visite des souterrains « perchés » de la citadelle , de ses origines il y a environ 40 millions d’années jusqu’au milieu du XXe siècle, un moment unique pendant lequel vous croiserez des coquillages préhistoriques , des galeries de tir et diverses traces laissées par l’homme dans la pierre au fil des siècles.
 
Mais aussi au Musée du Chemin des Dames – Caverne du Dragon , haut lieu des environs qui doit sa tragique renommée à son rôle d’abri souterrain pour les armées durant la première guerre, qu’elles soient allemande ou française… Une poignante visite de ces galeries vous fera comprendre les conditions de vie de ces soldats au front durant les quatre années de guerre.
Si vous souhaitez une belle entrée en matière pour découvrir ceux de Laon ou de la Caverne , jetez un œil à ces deux videos !
A bientôt donc si vous vous sentez l'âme d'un Vulcain !