Les remparts de la cité

Ceinture fortifiée Promenade de la Couloire
OT Pays de Laon

Vous l’aurez remarqué en gravissant la colline de Laon, toute la ville haute est entourée d’une ceinture fortifiée, une muraille de pierre qui fait environ 6 km tout de même !

Photo d'un couple devant le rempart sud de Laon

Une forteresse naturelle

On suppose que la cité a commencé à se fortifier vraiment dès le IXe siècle, la butte témoin sur laquelle elle est posée étant un endroit stratégique éminent et de par sa configuration une forteresse imprenable (à 100 mètres au-dessus de la plaine, on voit venir le potentiel ennemi d’assez loin 😉

En plus, nul besoin d’aller chercher bien loin la pierre pour édifier ces remparts… elle reposait en abondance sous la colline elle-même !

Photo de la colline de Laon vue du ciel

La Montagne Couronnée

Ainsi dès le XIIIe prennent vraiment forme les remparts que vous voyez actuellement.
Le plus chouette, c’est que vous n’avez plus à les défendre, il vous reste simplement à les suivre – ici à Laon on dit “faire le tour des remparts” – sur toute leur longueur.

Et par exemple d’y admirer les trois portes fortifiées qui subsistent (sur les dix-huit qui en défendaient l’accès au Moyen Age), toutes situées au sud donc bien exposées, petits chanceux !

En Pratique

Mais d’où partir pour les arpenter ? Garez-vous par exemple près de la Porte d’Ardon ou du kiosque à musique, puis dirigez-vous vers l’aire de jeux médiévale au pied de l’ancienne citadelle. Une belle promenade vous permettra d’en faire le tour et ensuite d’arriver côté nord – au passage, regardez comment les fortifications se sont adossées aux roches calcaires saillantes – et continuez ainsi votre chemin, soit en haut des remparts, soit en bas…

>> Et si vous vous égarez, passez nous voir à l’Office de tourisme, on vous donnera un plan sur lequel tout leur tracé est signifié…

Revenir en haut de page
This site is registered on wpml.org as a development site.